Réactions suite à la victoire historique des Red Lions

22/08/17 à 09:31 - Mise à jour à 09:20

Source: Belga

Infliger une défaite historique 5-0 aux Pays-Bas dans leur stade en championnat d'Europe, voilà ce qu'ont réussi les Red Lions lundi soir, lors de leur deuxième match de la poule A au Wagener Stadium d'Amstelveen. Un succès qui permet à la Belgique de rejoindre le dernier carré de la compétition avant de disputer son 3e et dernier match de poule mercredi contre l'Espagne.

Réactions suite à la victoire historique des Red Lions

Les Red Lions contre les Pays-Bas. © BELGA

"C'est loin d'être fini"

"Ce match contre l'Espagne nous servira de préparation pour la suite, pour la demi-finale et pour la finale, je l'espère", a commenté le gardien belge Vincent Vanasch, élu 'homme du match' suite à sa prestation cinq étoiles.

"C'est en effet loin d'être fini. Ce soir ce n'était qu'une victoire de prestige qui nous permet de nous qualifier, mais nous n'avons encore rien gagné ici dans ce tournoi."

Multipliant les arrêts sur toutes les occasions néerlandaises et déviant la plupart des 10 penalties corners obtenus par les Pays-Bas, Vanasch a réalisé le match de sa vie.

Vincent Vanasch, l'homme du match

Vincent Vanasch, l'homme du match © BELGA

"C'est vrai que mon rôle a été déterminant, surtout dans le premier quart, parce que j'ai permis à l'équipe de rester dans le match. J'avais déjà eu une fois cette impression d'être dans un état où tout me réussit, c'était contre l'Inde lors des JO de Londres et nous avions gagné 3-0. Mais ce soir c'était vraiment spécial, devant 10.000 spectateurs presque tous néerlandais, j'en avais la chair de poule", a avoué le gardien du Waterloo Ducks.

"Jamais, je n'aurais pu croire vivre une telle soirée il y a 6 mois"

Augustin Meurmans et Arthur De Sloover forment les deux benjamins de la bande des 18 Red Lions. A seulement 20 ans, ils se sont mis tous deux à la hauteur de leurs coéquipiers pour balayer les Pays-Bas, champions d'Europe en titre.

"Si on nous avais dit il y a six mois que l'on ferait partie du noyau en Afrique du Sud, que l'on remporterait cette finale de World League à Johannesburg, et que l'on serait dans l'équipe qui bat les Pays-Bas ce soir dans son stade d'Amstelveen à l'Euro, je crois que nous aurions bien ri au nez de ce farceur", a expliqué De Sloover.

Arthur De Sloover et Augustin Meurmans avec l'équipe.

Arthur De Sloover et Augustin Meurmans avec l'équipe. © BELGA

"Tout a été tellement vite pour moi ces derniers temps. Il n'y a que trois ans que j'ai quitté le club de ma jeunesse du Saint-Georges de Courtrai pour émigrer au Beerschot parce je voulais jouer en Division d'Honneur. Et puis il y a eu cette Coupe du monde en Inde avec les -21 ans, où nous avons décroché l'argent, avant que je sois remarqué pour intégrer le noyau A en janvier dernier. Si je me suis si vite adapté, c'est grâce à toute l'équipe qui nous donne confiance à Augustin et moi", a ajouté le jeune défenseur.

"Confiance" est d'ailleurs le maître-mot qui colle à tous les Red Lions depuis leur médaille de Rio. "On la doit en grande partie à notre coach Shane McLeod", intervient Vincent Vanasch. "J'ai connu pas mal de coaches en équipe nationale, mais lui a cette grande qualité de nous laisser des initiatives et de nous transmettre cette confiance. En tant qu'anciens, c'est aussi ce que nous essayons de faire avec les plus jeunes."

"Les hockeyeurs belges ont été impitoyables"

"Les Belges ont été impitoyables". C'est Max Caldas, le coach de l'équipe des Pays-Bas, qui a été très impressionné par les hockeyeurs belges. "Cela ne vaut pas plus qu'une défaite" a poursuivi le coach batave. "Ce n'était que le 2e match du tournoi. Nous avons encore des duels à disputer."

Caldas a reconnu que son équipe s'est montrée trop passive en début de match et que les Belges ont converti toutes leurs occasions. "Il est positif que nous ayons continué, même quand la victoire n'était plus possible. Nous nous sommes créé suffisamment d'occasions."

Aucun des dix penalty-corners n'a été converti.

"Nous devons nous en tenir à cela", a déclaré Sander de Wijn. "Nous n'avons pas été chanceux et il y avait un grand gardien dans le but. Ce résultat ne signifie rien. C'est simplement une perte de points", a déclaré le donneur de pc.

Le capitaine néerlandais Seve van Ass est content que cette défaite intervienne en début de tournoi. "Nous allons sûrement nous reprendre."

Nos partenaires