Pourquoi LeBron James est devenu LABron James

03/07/18 à 14:18 - Mise à jour à 14:28

Après des mois de spéculations, LeBron James, The King de la NBA, déplace son trône de Cleveland à Los Angeles.

Pourquoi LeBron James est devenu LABron James

LeBron James veut rendre aux Lakers leur gloire d'antan. © belgaimage

Jamais encore le transfert possible d'une star de la NBA n'avait fait autant de tapage. Samedi dernier, quand LeBron James a quitté les Caraïbes pour Los Angeles, des traceurs ont retransmis le trajet de son jet privé sur les réseaux sociaux. Dimanche, soir, Twitter a explosé quand LeBron a annoncé son transfert : The Decision 3.0, le troisième changement de club de LBJ (après Cleveland-Miami en 2010, Miami-Cleveland en 2014) a déclenché 56.000 tweets par minute.

James n'a pas opté pour le plus gros gain. S'il avait reconduit son contrat pour cinq ans à Cleveland, il aurait pu empocher 207 millions de dollars alors qu'il ne va en gagner que 153 en quatre ans à Los Angeles. En plus, en Californie, il doit payer 13% de taxes communales et régionales - un des montants les plus élevés des USA -, ce qui va lui coûter 18 millions. Il n'en franchit pas moins le cap du milliard de dollars en quinze ans de carrière. 65% de ses revenus proviennent de contrats de sponsoring, ce qui compense largement ce que le meilleur basketteur du monde perd en salaire.

Ces revenus sont en outre indépendants de ses nombreux projets d'investissement dans le monde de la presse et du divertissement. Or, LA est l'endroit idéal pour entretenir ce type de contacts ou en établir, en prévision de sa retraite sportive. Pendant le dernier match de Cleveland à LA, les CEO de multinationales se bousculaient déjà au Staples Center. Ils seront encore plus nombreux la saison prochaine. Les prix ont explosé dès que James a annoncé son transfert : l'abonnement le moins cher coûtait 5.800 dollars. Quelqu'un a même payé 188.000 dollars pour quatre abonnements, au 16e rang...

Pourtant, le déménagement de LABron est surtout motivé par sa volonté d'améliorer sa qualité de vie ainsi que celle de sa femme et de ses trois enfants. Il passait déjà ses étés dans deux gigantesques villas à LA. C'est là que, samedi, dans le plus grand secret, il a rencontré le président des Lakers, l'icône Magic Johnson, après avoir téléphoné à Kobe Bryant, une autre ancienne star des Lakers. James a dit à Johnson qu'il voulait un contrat de longue durée pour former une équipe championne. Son arrivée n'est pas liée à celle de Kawhi Leonard, qui va sans doute quitter San Antonio et qui souhaite rejoindre les Lakers.

LeBron James est convaincu qu'avec Magic Johnson - son pendant en matière de statut et de richesse -, il peut rendre aux Lakers leur gloire d'antan. Ceux-ci n'ont plus disputé les play-offs depuis cinq ans. L'embauche de Kawhi Leonard et/ou d'autres stars, cet été ou le suivant, doit compléter le talentueux noyau actuel des Lakers. James espère ainsi mettre fin à l'hégémonie du Golden State et ajouter au moins un titre aux trois qu'il a déjà récolté. C'est que l'orgueilleux King rêve d'égaler et même de surpasser Michael Jordan. Mais, pour ça, il devra gagner et dépendra de ceux qui vont l'épauler, maintenant ou en 2019.

Par Jonas Creteur

Nos partenaires