Parker veut poursuivre sa carrière à San Antonio

25/04/18 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Afp

Le meneur français de San Antonio Tony Parker a confirmé mardi qu'il espérait poursuivre sa carrière avec les Spurs, son équipe depuis ses débuts NBA en 2001, alors qu'il arrive en fin de contrat.

Parker veut poursuivre sa carrière à San Antonio

Tony Parker © EFE

"On verra ce qui va se passer, le 1er juillet, c'est bientôt, mais bien sûr comme je l'ai dit, je veux continuer à jouer à San Antonio", a expliqué Parker après l'élimination de son équipe au 1er tour des play-offs par Golden State (4-1). Le quadruple champion NBA a ajouté qu'il accepterait "bien sûr" de revenir comme doublure de Dejounte Murray, devenu à 21 ans en cours de saison le meneur titulaire des Spurs.

Pour la première fois dans sa carrière, Parker, 35 ans, sera à partir du 1er juillet "free agent" (agent libre), puisqu'il sera libre de tout contrat.

Parker a par ailleurs dressé un rapide bilan de la saison 2017-18.

"C'est définitivement la saison la plus dure et la plus bizarre que j'ai vécue (en NBA), de loin", a-t-il déclaré sans vouloir rentrer plus dans les détails.

San Antonio, privé pendant l'essentiel de la saison de son meilleur marqueur Kawhi Leonard, blessé à une cuisse, a souffert pour arracher son billet pour les play-offs et a bouclé sa pire saison régulière depuis 1997. Lors du 1er tour des play-offs contre le champion en titre Golden State, les Spurs ont été privés de leur emblématique entraîneur Gregg Popovich, après le décès de son épouse la semaine dernière.

Sur le plan plus personnel, Parker, très proche de la famille Popovich, a manqué le début de la saison après une rupture du tendon du quadriceps gauche en mai 2017, la blessure la plus grave de sa carrière.

Il a repris la compétition en novembre, puis a perdu son statut de titulaire mi-janvier. Il a terminé la saison régulière avec des moyennes de 7,7 points en 19,5 minutes de jeu par match, bien en deçà de ses moyennes depuis ses débuts NBA (15,8 pts, 31,1 min).

Pour le dernier match de la saison, perdu (99-91) à Oakland, il a marqué quatre points en 14 minutes de jeu.

Nos partenaires