NBA : Kobe Bryant tire sa révérence

14/04/16 à 13:25 - Mise à jour à 13:33

Le joueur star des Lakers de Los Angeles a disputé hier son dernier match après 20 années passées dans la franchise californienne. Et il n'a pas manqué son dernier rendez-vous avec l'Histoire en marquant 60 points personnels.

NBA : Kobe Bryant tire sa révérence

Pendant 20 ans, Kobe Bryant est resté fidèle à son équipe de coeur, les Los Angeles Lakers. © AFP

C'est une grande page de l'histoire du sport américain et mondial qui s'est tournée hier soir, au Staples Center de Los Angeles. L'arrière de 37 ans, Kobe Bryant, véritable légende vivante du basket outre-Atlantique, a mis un terme à sa carrière, après vingt années passées dans la franchise la plus populaire de la NBA.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le "Black Mamba" n'a pas manqué sa dernière sortie. Pourtant auteure d'une saison catastrophique (les Lakers sont derniers de la Conférence Ouest avec 17 victoires pour 65 défaites), l'équipe californienne a battu Utah 101 à 96, Bryant marquant un score hallucinant de 60 points pour son équipe, ce qui constitue le total le plus élevé pour un seul joueur cette saison.

"Je voulais faire le show et donner le meilleur de moi-même, c'était bien de le faire une dernière fois. J'ai du mal à croire que cela se soit passé, pour être tout à fait honnête. Je suis en état de choc, c'est comme dans un rêve", a-t-il commenté en conférence de presse d'après-match.

Kobe Bryant est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du basket américain. Avec les Lakers, il remporte 5 titres de champion (un triplé en 2000-2001-2002, et un doublé en 2009-2010), est élu "MVP" (meilleur joueur de la saison) en 2008, et a été sélectionné à 18 reprises pour le All-Star Game (2ème plus grand total).

Le natif de Philadelphie collectionne aussi les records personnels. Il est notamment le 3ème meilleur marqueur de l'histoire de la NBA, avec 33 464 points durant sa carrière, derrière les légendaires Karl Malone et Kareem Abdul-Jabbar. En 2006, Bryant marque un total de 81 points contre les Raptors de Toronto, inscrivant au passage la 2ème plus importante performance personnelle de l'histoire du basket américain, derrière les (semble-t-il), "intouchables" 100 points de Wilt Chamberlain.

Les hommages pleuvent

"Kobe" avait annoncé la fin de sa carrière sportive au début de la saison NBA, en novembre dernier. Les piètres performances des Lakers, qu'on savait incapables de se qualifier pour les Play-Offs (il faut terminer dans les 8 premiers sur 15 pour en faire partie), transformaient inéluctablement la saison des Californiens en "tournée d'adieu" pour Bryant. L'équipe tournait un peu "en roue libre".

Les hommages rendus chaque soir de match par les supporters, joueurs, dirigeants des équipes adverses témoignent du respect qu'ont les Américains pour ce genre de joueur, de carrière, de parcours. Il n'était pas rare qu'il y ait plus de fans du joueur dans les travées des salles des équipes adverses, où chaque mouvement, chaque action et chaque panier marqué par le jubilaire déchaînaient les passions. Se réjouir des performances d'un adversaire, c'est une chose presque inimaginable en Europe.

L'ancienne star des Lakers, "Magic Johnson", lui aussi légende de la NBA et du sport mondial, a rendu hommage à celui qui lui a succédé comme "maître à jouer" dans la Cité des Anges.

"Cher Kobe, pendant vingt ans, je t'ai regardé dominer le basket. Tu as tout fait dans ta vie pour devenir un des meilleurs joueurs de l'histoire. A travers ton engagement à réussir, ton incroyable éthique de travail et ton attitude de vainqueur, tu as chaque année porté ton talent au-delà des attentes. Très peu de gens ont changé le basket, mais tu es l'un d'entre eux".

Un véritable dernier "match-hommage"

La salle des Lakers était "habillée" pour l'occasion. Le parquet était recouvert des deux numéros qu'aura portés Kobe Bryant dans sa carrière, le 8 et le 24. Des lumières affichaient aussi un "24" partout dans la salle. A chaque temps-morts, les écrans proposaient au public de revivre les meilleurs moments de sa carrière.

Un parterre de stars était également présent pour venir applaudir une dernière fois Bryant : Kanye West, Jay-Z, David Beckham, Snoop Dogg, mais aussi le fidèle supporter des Lakers, Jack Nicholson. Sur les écrans défilaient aussi des remerciements et des hommages des grands noms du monde du basket : Shaquille O'Neal, Kevin Durant, Gregg Popovich, Lebron James ou encore Stephen Curry.

A la fin du match, Bryant s'est adressé directement au public : "Je n'arrive pas à croire que ces années soient passées si vite. Etre là devant vous, c'est quelque chose de fort. Je suis encore plus fier des années difficiles que des championnats gagnés, parce qu'on a su rester ensemble. Je ne pourrais vous remercier assez".

Un joueur "entier"

Kobe Bryant avait été appelé par sa sélection pour faire partie de l'équipe américaine pour les Jeux Olympiques de Rio en août prochain. Mais début janvier, il avait annoncé qu'il "laissait sa place" à quelqu'un d'autre. Le match de la nuit passé était donc bel et bien sa dernière rencontre professionnelle.

On lui a souvent reproché d'être trop "personnel" dans son jeu. Ou encore, de ne pas avoir accepté de réduire son salaire afin d'attirer de bons joueurs pour que la franchise californienne puisse encore rivaliser avec les meilleures équipes, les Lakers terminant depuis quelques années maintenant à une place qui ne correspond pas à leur "standing".

Mais quoi qu'il en soit, Kobe Bryant aura été l'un des plus grands ambassadeurs de son sport, tout comme Michael Jordan à l'époque, qui a popularisé le basket américain auprès du reste du monde, par sa révolution du jeu dans les années 80-90. Bryant est un de ces joueurs-là. C'était un joueur boulimique du travail, doté d'une éthique sportive irréprochable, se consacrant corps et âme à son club de toujours.

A 37 ans et après 1325 matchs joués, le "Black Mamba" tire sa révérence avec les honneurs, après un dernier récital sportif hier soir, à l'image de sa carrière : extraordinaire.

Maxime Defays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires