NBA: Houston marque les esprits, Boston hante Cleveland

27/03/17 à 09:51 - Mise à jour à 09:51

Source: Belga

Avec son impressionnante puissance offensive, Houston a donné une leçon à Oklahoma City (137-125) dimanche, tandis que Boston, vainqueur de Miami (112-108), est revenu à la hauteur de Cleveland en tête du classement de la conférence Est.

NBA: Houston marque les esprits, Boston hante Cleveland

Russell Westbrook © USA Today Sports

Russell Westbrook a peut-être marqué un nouveau point important dans la course au titre de meilleur joueur de la saison (MVP) face à son grand rival, James Harden.

Il s'est offert son 36e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 39 pts, 13 passes décisives, 11 rebonds) de la saison et peut viser le record du légendaire Oscar Robertson (41 "triples en 1961-62), mais le meneur du Thunder a constaté une nouvelle fois que même s'il affolait les statistiques depuis le début de saison, il était bien seul à OKC qui n'est pas armé pour viser le titre NBA.

Le contraste avec Houston est saisissant: si Harden donne le tempo (22 pts, 12 passes décisives), il est aussi épaulé par Lou Williams (31 pts), Trevor Ariza et Eric Gordon (24 pts chacun).

Les Rockets sont bien installés à la 3e place de la conférence Ouest (51 victoires-22 défaites).

A l'Ouest toujours, le leader Golden State (59 victoires-14 défaites) a mis trois quart-temps pour prendre la mesure de Memphis, avant de s'imposer 106 à 94 grâce à 31 points de Klay Thompson.

Vainqueurs la veille d'Utah (108-95) dans un duel capital pour la 4e place, les Clippers n'ont pas confirmé et se sont inclinés à domicile face à Sacramento (97-98).

La franchise californienne (5e, 44 victoires-31 défaites) menait pourtant de 18 points en début de 4e période, mais a perdu complétement pied et accuse une victoire de retard sur Utah (4e, 44 victoires-29 défaites) qui a officiellement empoché son billet pour les playoffs à la faveur de la défaite de Denver face à La Nouvelle-Orléans (90-115).

A l'Est, rien n'est encore décidé que ce soit pour la première place, convoitée par quatre équipes, comme pour les quatre autres billets pour les play-offs.

Avec sa victoire devant Miami, Boston (48 victoires-26 défaites), emmené par son meneur de poche Isaiah Thomas (30 pts), est virtuellement à égalité avec Cleveland (47 victoires-25 défaites) pour la première place.

Comme le champion en titre traverse une mauvaise passe --trois défaites en cinq matches-- et se rend lundi à San Antonio, les Celtics peuvent finir la saison régulière en tête de la conférence Est, d'autant qu'ils doivent encore recevoir, le 5 avril, les Cavaliers.

Miami a conservé sa 8e place, la dernière qualificative pour les playoffs, mais le Heat (35 victoires-38 défaites) est sous la menace de Chicago (35 victoires-39 défaites) qui s'est imposé à Milwaukee (94-109), de Détroit (34 victoires-39 défaites) et même de Charlotte (33 victoires-40 défaites).

Les Hornets ont ramené sur terre l'arrière de Phoenix Devin Booker, devenu vendredi à 20 ans le sixième joueur de l'histoire à marquer 70 points dans un match NBA. Booker a été limité à 23 points (7 sur 17 au tir) et ses Suns n'ont pas pesé lourd face à Charlotte (120-106).

Nos partenaires