Même sans Kevin ou Jonathan, Jacques Borlée vise le podium

23/02/17 à 20:47 - Mise à jour à 20:47

Source: Belga

La Belgique va défendre son titre de championne d'Europe du 4X400m en salle le dimanche 5 mars lors de l'Euro de Belgrade. Julien Watrin, Dylan Borlée et Robin Vanderbemden seront de la partie. Ils seront accompagnés par l'un des deux jumeaux Borlée, Kevin ou Jonathan, désigné seulement la semaine prochaine, a expliqué Jacques Borlée, le patron des Belgian Tornados jeudi à Gand. Et même sans l'un des deux jumeaux, il vise le podium.

Même sans Kevin ou Jonathan, Jacques Borlée vise le podium

Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Julien Watrin et Kevin Borlée, une équipe en or à Prague en 2015. © Belga

A Prague en 2015, la Belgique avait conquis l'or européen indoor avec Julien Watrin, Dylan, Jonathan et Kevin Borlée. Robin Vanderbemden vient intégrer la sélection cette fois, il sera le premier relayeur à Belgrade. Jacques Borlée aurait bien voulu épargner à la fois Kevin et Jonathan, mais il n'aura pas le choix et l'un des deux devra prendre part à cet Euro en salle en Serbie.

"J'avais espéré que des plus jeunes viennent prendre leur place, mais personne n'a couru sous les 47 secondes", a justifié le coach du relais 4X400m.

Le titre national à Gand le week-end dernier est revenu à Alexander Doom, mais qui a couru en effet en 48.21 devançant Samba Fall (48.52) et Michaël Rossaert (48.61), complétant le podium en l'absence de Kevin et Jonathan Borlée qui ont fêté mercredi leur 29 ans.

Les jumeaux ne rentreront que mardi de leur stage en Australie. "Je vais voir alors comment ils auront récupéré et digéré le décalage horaire. Nous prendrons une décision ensemble. Je veux savoir qui a le plus envie."

Même en l'absence de l'un des Borlée, les Belgian Tornados visent une place sur le podium. "Nous devons rester ambitieux et placer la barre haut."

Au programme figurent ensuite les Mondiaux de relais aux Bahamas les 22 et 23 avril où Jacques Borlée espère pouvoir décrocher un ticket pour les championnats du monde de Londres au mois d'août. "Nous restons incroyablement ambitieux et nous voulons y briller encore. La 4e place aux jeux Olympiques de Rio (à un souffle du podium, ndlr) a été difficile à digérer, mais nous devons l'accepter", a ajouté encore le coach du relais belge.

"Cela sera spécial de courir sans Kevin ou Jo"

Dylan Borlée sera donc l'un des deux frères Borlée à l'Euro en salle de Belgrade du 3 au 5 mars en Serbie où les Belgian Tornados vont défendre leur titre de champion d'Europe en salle du 4X400m.

"C'était un beau souvenir", a commenté Dylan Borlée en se rappelant du rendez-vous en Tchéquie. "Ce fut un peu mon tremplin sur la scène européenne. Je suis impatient d'aller à Belgrade", a-t-il expliqué à l'entraînement jeudi à Gand.

"Je ne ferai que le relais", a confié encore Dylan Borlée. "Je veux me concentrer sur le 4X400m."

"On ne s'est pas trop préparé, on n'a pas fait de relais en salle cette saison, c'était le cas aussi à Prague, mais on va pour faire quelque chose en toute décontraction. Ce sera de toute façon spécial de courir sans Kevin ou Jo. Ce sont les moteurs de l'équipe. Nous devrons faire sans l'un des deux. Mais tout le monde est en forme, et veut donner le maximum. Je ne me fais pas de soucis. Nous viserons un podium. Il y a des solides concurrents comme la France ou la Pologne, mais tout est possible. Je reviens d'Australie avec un bon stage dans les jambes. Le temps était exceptionnel et les infrastructures parfaites. J'accuse encore le coup du décalage horaire, mais je ne suis à la maison que depuis cinq jours. Il y a encore du temps avant l'Euro, je serai à 100%."

Nos partenaires