Les trente clubs de la NBA valent au moins un milliard de dollars

08/02/18 à 14:24 - Mise à jour à 14:23

Source: Belga

Chaque année, une étude estime la valeur marchande des équipes de basket de la ligue professionnelle nord-amérciaine (NBA). Pour la première fois, les 30 équipes valent au moins 1 milliard de dollars (820 millions EUR). La moyenne s'élève à 1,65 milliard (1,35 milliard EUR), a estimé le magazine économique américain Forbes, mercredi.

Les trente clubs de la NBA valent au moins un milliard de dollars

Stephen Curry, la star de la NBA. © reuters

Si les clubs de football américain de la NFL sont encore mieux évalués, le magazine prévoit qu'à l'avenir la NBA va prendre cette première place en raison des possibilités de croissance plus importantes à l'échelle du monde, notamment grâce à la Chine où quelque 300 millions de personnes jouent au basket.

Dans cette perspective financière, la qualité sportive n'est pas la plus importante mais bien la taille du marché. Le club dont la valeur est jugée la plus élevée depuis trois ans est celui des New York Knicks, à hauteur de 3,6 milliards de dollars (2,94 milliards EUR). Soit une augmentation de 9% en un an. Pourtant, les New-Yorkais n'ont plus joué les premiers rôles depuis des années.

Les Los Angeles Lakers, le second plus beau palmarès de l'histoire derrière Boston, occupe le 2e rang avec 3,3 milliards (2,69 milliards EUR). Là encore, les Californiens ne font plus trembler personne. Ils figurent parmi les cinq plus mauvaises équipes de la NBA depuis quatre ans en terme de bilan sportif. Mais le contrat annuel des droits télévisés locaux leur rapporte 150 millions de dollars (122,5 millions EUR).

Troisième grande métropole, Chicago a cédé en 2016-2017 la 3e place à Golden State. La franchise d'Oakland bénéficie elle de sa valeur sportive qui a explosé ces trois dernières saisons (2 titres et une finale). Sa cote a bondi de 19% et atteint 3,1 milliard (2,53 milliards EUR). Mais avec une masse salariale des joueurs qui pourrait atteindre 400 millions de dollars (dont plus de 200 millions de taxe de luxe) en 2019-2020, l'avenir n'est pas assuré malgré l'ouverture dans deux ans d'une nouvelle salle à San Francisco, la ville voisine plus attrayante.

La plus belle progression a été réalisée par Philadelphie. Les 76ers, moribonds pendant plusieurs saisons, ont profité de cette période pour acquérir de nombreux jeunes joueurs talentueux qui présagent d'un avenir radieux. Du coup, c'est un bond de 48% qu'a effectué la franchise. Elle atteint désormais 1,18 milliard de dollars (960 millions EUR) et se classe au 21e rang.

Derrière Chicago, 4e, on retrouve dans l'ordre Boston, Brooklyn, Houston, LA Clippers, Dallas et Miami qui complètent le Top 10. Cleveland, champion 2016 et finaliste 2017, n'est que 15e. C'est la seule équipe à avoir été déficitaire (6,2 millions de dollars/5 millions EUR, en raison de sa masse salariale (135 millions de dollars/110 millions EUR et de la taxe de luxe qui a découlé). La Nouvelle-Orléans occupe la 30e place avec une valeur de 1 milliard de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires