Les Red Lions se hissent en finale

25/08/17 à 19:23 - Mise à jour à 19:26

Source: Belga

La Belgique, 5e mondiale, s'est qualifiée pour la finale de l'Euro de hockey messieurs après avoir battu l'Allemagne (FIH-3) 2-0 aux shoot-outs en demi-finale de la compétition, vendredi, au Wagener Stadium d'Amstelveen. Les deux pays ont partagé l'enjeu 2-2 au terme du temps réglementaire (buts de Boon et Dockier). La Belgique atteint ainsi la deuxième finale de son histoire dans la compétition continentale.

Les Red Lions se hissent en finale

© Belga

La Belgique fut bien mal payée au terme du premier quart-temps. Exerçant un pressing haut, elle prit à son compte la possession de balle, mais les essais de Thomas Briels, Tom Boon et Alexander Hendrickx sur penalty corner (pc) furent à chaque fois contrés par la défense adverse. Procédant en contre-attaque, les Allemands firent mouche dès leur premier pc de la partie, obtenu à la 3e minute. Le sleep de Lukas Windferer trompa Vincent Vanasch, Florent Van Aubel en tant que 'linestopper' ne pouvant empêcher l'envoi de pénétrer dans le goal.

Les Red Lions accélérèrent les échanges en début de 2e quart. En trois minutes, Boon (tir contré) et Van Aubel (déviation non cadrée) se mirent en évidence dans le cercle adverse, avant qu'un solo de Boon n'amène l'égalisation via un stick allemand déviant le centre de l'attaquant belge (18e). Au plus fort de leur domination, les hommes de Shane McLeod prirent même l'avance sur un tir croisé de Felix De Nayer, du moins ce fut ce que tout le monde crut, mais le recours à l'arbitrage vidéo des Allemands fit apparaître une faute de pied sur l'action ayant amené le but, qui fut annulé (29e).

Ce ne fut que partie remise durant le 3e quart. La rencontre se déroula à sens unique durant les sept premières minutes de cette seconde période. Simon Gougnard et toute l'aile droite belge donnèrent le tournis aux défenseurs allemands, avant que Sébastien Dockier ne trouve la faille d'un tir de près sur un beau service de Boon à la 37e minute.

La réaction des hommes de Stefan Kermas resta stérile jusqu'à la première minute du dernier quart-temps. Vincent Vansach fit alors encore une fois parler toute sa classe en s'interposant à deux reprises successives sur un but tout fait. Il remis le couvert quelques minutes plus tard permettant à ses équipiers de garder la main. L'Allemagne retira son gardien à 4 minutes du terme pour passer à 11 joueurs de champ. Si la défense belge ne fut pas mise en danger jusque dans les derniers moments de la partie, elle dut toutefois s'incliner sur un tir de Benedikt Fürk à 95 secondes du coup de sifflet final.

La décision tomba donc lors de la toujours impitoyable séance de shoot-outs. Gougnard manqua son premier essai, bien rattrapé par Denayer et Wegnez qui trompèrent aisément Walter, tandis que Vanasch fit des prouesses en arrêtant toutes les tentatives de Hauke, Rühr et Miltkau. Le recours à la vidéo annula ensuite le but d'Arthur Van Doren, mais Vanasch fit à nouveau la différence en stoppant Linnekogel, permettant aux Lions de l'emporter 2-0.

La Belgique atteint ainsi le dernier stade de la compétition continentale pour la deuxième fois de son histoire, après son Euro de Boom en 2013. Elle y avait décroché la médaille d'argent en s'inclinant devant l'Allemagne 3-1.

En finale à Amsterdam, les Red Lions affronteront soit les Pays-Bas (FIH-4) soit l'Angleterre (FIH-7) qui s'affrontent en soirée (20h00) lors de l'autre demi-finale.

Nos partenaires