Les nageurs américains auraient inventé leur prétendu braquage

18/08/16 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Belga

Les nageurs olympiques américains qui prétendaient avoir été braqués par de faux policiers armés dans la nuit de dimanche à Rio, se seraient en fait pris le bec avec le vigile d'une station-service dont ils avaient endommagé les toilettes après une soirée arrosée.

Les nageurs américains auraient inventé leur prétendu braquage

Ryan Lochte © AFP

Selon des informations non confirmés publiées sur le site brésilien G1 de Globo et sur celui de l'américain ABC News, une altercation aurait éclaté entre la star américaine de natation Ryan Lochte, accompagné de trois autres membres de l'équipe, et un agent de sécurité d'une station-service, selon des images capturées par une caméra de sécurité.

La police civile de Rio a indiqué jeudi à G1 que Lochte, six fois médaillé d'or olympique, et ses co-équipiers James Feigen, Jack Conger et Gunnar Bentz étaient dans un taxi lorsqu'ils se sont arrêtés dans une station-service pour aller aux toilettes.

Ils auraient endommagé la porte des toilettes et un agent de sécurité aurait appelé la police pour les obliger à rembourser les dommages. Comme la police tardait et qu'ils menaçaient de partir, l'agent de sécurité aurait sorti son arme.

ABC News, citant une source policière brésilienne non identifiée, affirme que des images de vidéo surveillance montrent un nageur "casser la porte des toilettes de la station-service et la bagarre avec un agent de sécurité".

Une conférence de presse de la police est prévue dans l'après-midi (soirée en Belgique).

Lochte a déjà regagné les Etats-Unis mais on ignore où se touve son co-équipier James Feigen.

Jack Conger et Gunnar Bentz ont par contre été débarqués mercredi soir, quelques minutes avant que leur avion ne décolle de Rio de Janeiro à destination des Etats-Unis pour un nouvel interrogatoire jeudi.

Nos partenaires