Les hackers auraient manipulé les données, selon l'AMA

06/10/16 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

L'Agence mondiale antidopage (AMA) estime que les pirates informatiques qui ont publié des dossiers confidentiels de plus d'une centaine de sportifs pourraient avoir manipulé certaines de ces données.

Les hackers auraient manipulé les données, selon l'AMA

© AFP

"Au cours de son enquête, l'AMA a établi que toutes les données publiées par le groupe Fancy Bears (...) ne reflétaient pas précisément les données Adams (le système de gestion et de localisation de l'AMA, ndlr)", écrit l'AMA dans un communiqué publié mercredi soir.

Le groupe russe d'espionnage informatique Tsar Team (APT28), également connu sous le nom de "Fancy Bears", est à l'origine du piratage de la base de données de l'AMA et de la divulgation, en plusieurs vagues en septembre, d'informations médicales confidentielles concernant plus d'une centaine d'athlètes.

Parmi ces sportifs figurent notamment les joueuses de tennis américaines Serena et Venus Williams, le joueur de tennis espagnol Rafael Nadal, la gymnaste américaine multiple championne olympique Simone Biles, ou encore les cyclistes britanniques Bradley Wiggins et Christopher Froome.

Les données publiées par les Fancy Bears révèlent que ces sportifs ont bénéficié d'autorisations d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) leur permettant de prendre des médicaments inscrits sur la liste des produits interdits.

"L'activité criminelle entreprise par ce groupe d'espionnage cybernétique, qui vise à discréditer le programme des AUT et le travail de l'AMA et de ses partenaires dans la protection d'un sport propre, est un coup bas porté à des sportifs innocents dont les données personnelles ont été exposées", ajoute l'agence.

Nos partenaires