Les Belgian Cats battent la Lettonie et filent en quarts de finale

19/06/17 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Belga

La Belgique s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Euro de basket féminin en s'imposant face à la Lettonie 58-62 (mi-temps: 33-35) à l'issue de son troisième match de poule lundi à Prague, en Tchéquie.

Les Belgian Cats battent la Lettonie et filent en quarts de finale

Les Belgian Cats © BELGA

Dix ans après leur retour dans une phase finale d'un championnat d'Europe, les Belgian Cats accèdent au top 8, comme en Italie en 2007 (où elles avaient terminé 7es). Les filles de Philip Mestdagh ne sont plus qu'à un match d'une qualification historique pour un championnat du monde (l'an prochain en Espagne). Ce sera une première pour le basket belge (messieurs et dames confondus).

Après deux jours de repos, la Belgique jouera en quarts de finale jeudi contre le vainqueur du match de barrage qui opposera soit l'Italie, soit la Slovaquie, à la Hongrie.

Avec Ann Wauters (17 pts) et Emma Meesseman (16 points, 9 rebonds), les Belgian Cats ont eu de la ressource pour remonter un handicap de 9 points dans la dernière ligne droite.

Un début de match tendu entre les équipes n'autorisait pas le marquoir à s'enflammer, mais la Belgique restait bien en place défensivement et le duo Wauters-Meesseman plantait déjà 11 des 16 points dans le premier quart temps, confirmant que les Lettones auraient du mal dans le jeu intérieur. Les Belges avaient forgé un petit avantage déjà (10-16) alors que Philip Mestdagh avait déjà puisé dans son effectif.

La Lettonie resserrait sa défense et passait devant pour la première fois à 19-18 sur une bombe de Krastina (13e), de quoi secouer les Belgian Cats qui reprenaient l'avantage (19-22 au quart d'heure). Le match s'annonçait comme un long bras de fer. Anete Steinberga, la future joueuse de Castors Braine, causait bien des soucis aux Belges moins en réussite que samedi contre la Russie et Lavska égalisait à 24-24 et faisait 31-30 à trois points à la 19e. Emma Meesseman (11 points en première mi-temps) et Antonia Delare autorisaient pourtant les Belgian Cats à passer devant à la pause 33-35.

La Belgique reprenait avec Carpréaux, Delaere, Kim Mestdagh, Wauters et Meesseman, mais c'est la Lettonie, privée de sa meneuse Babkina en deuxième période, qui reprenait le mieux (41-37 à la 27e), trouvant la solution pour contrer le jeu intérieur belge. Putnina causait quelques soucis à Ann Wauters, confinée à sa garde. La Belgique n'avait mis que 2 points en 7 minutes, mais restait pourtant dans le coup, malgré des fautes qui commençaient à peser.

Le débat se faisait de plus en plus physique et les Belgian Cats baissaient d'un ton dans le domaine. Dans les cordes pour la première fois du tournoi (51-44 à la demi-heure), la Belgique (qui ne réussira aucun panier à trois points) voyait une 4e faute sifflée à Ann Wauters à 7 minutes du terme, mais c'est l'intérieure flandrienne qui ramenait à 53-50 (34e). Marjorie Carpréaux (11 points) rapprochait encore à 53-52 à 5 minutes du terme. Laksa pointait à longue distance et Ann Wauters était la seule à marquer côté belge (56-54 à 2 minutes du terme).

Les Belges avaient décidément de la ressource et égalisait par Kim Mestdagh aux lancers (56-56). Intransigeante en défense, Emma Meesseman redonnait l'avance à ses couleurs 56-58 avec un 3-14 au compteur et 1:31 à jouer. Antonia Delaere faisait 58-60 à l'entame de la dernière minute et Ann Wauters offrait la victoire et la qualification aux Belgian Cats (58-62).

La Belgique est ainsi assurée de terminer première de son groupe, et de passer directement en quarts de finale, grâce à un trois sur trois après ses victoires contre le Monténégro (66-64) vendredi et la Russie (76-75 après prolongation) samedi.

Nos partenaires