Le renouveau du judo belge ?

19/06/15 à 10:00 - Mise à jour à 16/06/15 à 18:41

Source: Sportmagazine

Le judo belge se trouve dans une spirale positive : 8 hommes et 5 femmes représenteront nos couleurs dans cette discipline aux Jeux Européens de Bakou.

Le renouveau du judo belge ?

Charline Van Snick est bien déterminée à montrer ce dont elle est capable. © BELGA

Les judokas n'entrent en lice qu'à partir du jeudi 25 juin, aux Jeux Européens de Bakou. L'EURO de Glasgow, qui devait se dérouler début avril, a été annulé suite à des dissensions entre la fédération européenne de judo et la britannique ; Du coup, les Jeux Européens accueillent aussi le championnat d'Europe. "C'est ennuyeux dans la mesure où ça a bouleversé notre programme", explique Danny Belmans, manager du département compétition de judo. "Par ailleurs, ce tournoi est l'occasion idéale de se préparer aux prochains Jeux Olympiques. Nos judokas acquerront plus d'expérience ici que durant un simple EURO."

La délégation belge compte huit hommes et cinq femmes. Le principal rendez-vous de la saison est pour plus tard: fin août, au Mondial qui se déroule au Kazakhstan. Là, Belmans vise deux médailles et deux places parmi les huit premiers. Ce serait un fameux progrès par rapport à l'EURO 2014, qui n'a valu aucune médaille à notre pays, mais ce n'est pas irréaliste, compte tenu des résultats des derniers mois. Le GP de Düsseldorf, le principal tournoi du printemps, a été un succès : Charline Van Snick (-48 kg) et Joachim Bottieau (-81 kg) y ont gagné la médaille d'or. Belmans: "Van Snick, âgée de 24 ans, est hyper motivée. Elle a prouvé qu'après l'affaire de la cocaïne, elle avait retrouvé son meilleur niveau. Elle profite aussi du relais des générations dans sa catégorie de poids. Bottieau (25 ans) a sans doute livré le tournoi de sa carrière car il a battu les numéros quatre, deux et un du monde. S'il retrouve cette forme-là à Bakou, il peut certainement viser l'or, comme Charline."

Belmans compte aussi sur Toma Nikiforov (22 ans) -""Il a gagné le bronze aux Masters du Maroc et a beaucoup progressé depuis deux ans. Il est prêt à franchir un nouveau cap"-, sur Ilse Heylen (38 ans) -"Elle a été blessé au pied mais c'est une bête de compétition"- et sur d'autres valeurs sûres comme Dirk Van Tichelt - "Il est accablé par les blessures depuis deux ans, il se rétablit d'une fracture aux côtes mais si, à 31 ans, il parvient à atteindre sa forme au bon moment, il émarge à l'élite."

Lola Mansour (-70 kg), Roxane Taeymans (-70 kg), Sofie De Saedelaere (-78 kg), Senne Wyns (-60 kg), Jasper Lefevere (-66 kg), Kenneth Van Gansbeke (-66 kg), Sami Chouchi (-73 kg) et Benjamin Harmegnies (+100 kg) complètent la sélection nationale.

Le judo belge se trouve dans une spirale positive. "Nous avons de réelles chances de qualifier huit judokas pour Rio. Ce serait notre plus grosse délégation depuis Atlanta 1996. A Londres, nous n'avions que quatre représentants : Heylen, Van Tichelt, Van Snick et Elco Van der Geest." En plus, la levée des juniors est prometteuse. "La Fédération a amélioré ses structures, elle dispense de meilleurs entraînements et offre un suivi personnel. Ça promet pour l'avenir et plus particulièrement pour les Jeux 2020 de Tokyo."

Par Jonas Créteur

Nos partenaires