Le CIO se prononce sur la participation de la Russie aux Jeux de PyeongChang

05/12/17 à 09:32 - Mise à jour à 09:33

Source: Belga

Le Comité International olympique (CIO) décidera lors de sa session de ce mardi à Lausanne, en Suisse, si les athlètes russes seront ou non autorisés à participer aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, du 9 au 25 février en Corée du Sud.

Le CIO se prononce sur la participation de la Russie aux Jeux de PyeongChang

© BELGAIMAGE

La Russie est suspendue depuis la publication du rapport McLaren, qui a mis à jour un véritable dopage d'Etat, où les athlètes sont prévenus des contrôles et où les échantillons d'urine sont trafiqués. Ces accusations accablantes, que contestent les autorités russes, ont été en grande majorité fournies par le docteur Rodchenkov, ancien membre du laboratoire antidopage de Moscou qui a lancé l'alerte.

Vendredi, trois nouvelles athlètes russes ont été disqualifiées et suspendues à vie sur base des conclusions des auditions de la Commission Oswald, commission de discipline du CIO. Ces nouvelles sanctions portent à 25 le nombre d'athlètes russes disqualifiés pour les JO 2014 à Sotchi dans le cadre du scandale de dopage institutionnel en Russie. Depuis la première sanction tombée le 1er novembre, la Russie a perdu au total onze médailles, dont quatre en or, sur les 33 remportées cet hiver-là sur les bords de la mer Noire.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a émis un avis défavorable concernant la participation de la Russie aux Jeux olympiques d'hiver le jeudi 16 novembre dernier.

Nos partenaires