L'Histoire des Jeux paralympiques d'été: de Rome à Rio

07/09/16 à 15:29 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Monde

La 15ème édition des Jeux paralympiques d'été débute aujourd'hui à Rio de Janeiro, au Brésil. La cérémonie d'ouverture commencera à 22H30et donnera le départ de 12 jours de compétition entre 175 nations. Au total, plus de 4300 athlètes se disputeront 2642 médailles dans 23 disciplines.

L'Histoire des Jeux paralympiques d'été: de Rome à Rio

Jeux paralympiques © L'express

Les Jeux paralympiques réunissent des athlètes handicapés du monde entier pour des épreuves handisports. Les athlètes qui y participent sont des handicapés physiques ou visuels, ainsi que des handicapés mentaux.

L'objectif du mouvement paralympique est de donner l'occasion aux athlètes ayant un handicap de se dépasser et de réaliser des performances sportives comparables à celles des athlètes olympiques.

Les premiers Jeux paralympiques se sont déroulés à Rome en 1960 et sont depuis organisés tous les 4 ans par le Comité International Paralympique (CIP). Ils succèdent aux Jeux olympiques et sont organisés dans la même ville.

Différentes catégories

Pour que la compétition soit équitable, les athlètes sont regroupés par catégories selon leur handicap. L'objectif est de faire concourir ensemble des athlètes ayant des aptitudes fonctionnelles comparables. Dans chaque handisport, on définit des catégories : tétraplégiques et paraplégiques ; séquelles neurologiques assimilables ; amputés et assimilés ; infirmes moteurs cérébraux ; grands handicapés (myopathes, fauteuils électriques) ; non-voyants et malvoyants.

Les sourds et malentendants n'ont toujours pas le droit de participer aux Jeux paralympiques. Ceci peut être expliqué par le fait que les personnes faiblement sourdes ont des capacités physiques peu altérées. Par contre, il est difficile de comprendre pourquoi les sourds profonds, qui peuvent avoir une altération de l'équilibre, ne participent pas avec les autres handicapés. En réalité, la non-intégration des sourds et malentendants semble découler du fait qu'ils ont leur propre concours, les "Deaflympics".

Les handicapés mentaux prennent part aux Jeux paralympiques depuis 1996, même si en 2004 et 2012, ils ont été exclus des Jeux pour des problèmes de classification de handicap et de fausse déficience intellectuelle.

Au début du mois d'août, le CIP a autorisé une équipe d'athlètes de réfugiés à participer à ces Jeux paralympiques sous le titre d' "Athlètes paralympiques indépendants".

Cette année, les athlètes russes ont été suspendus de la compétition suite au scandale de dopage d'Etat révélé ces derniers mois. Le CIP leur a interdit l'accès aux Jeux car ceux-ci doivent être propres et représenter les valeurs de courage et de respect face aux athlètes de même niveau.

Au total, ce sont 29 athlètes qui tenteront d'arracher des médailles pour la Belgique à ces Jeux paralympiques.

Sports et organisation

Chaque année, il y a de plus en plus de pays participants et donc d'athlètes.

Lors des premiers Jeux de Rome en 1960, il y avait 23 pays pour 400 athlètes. Pour les Jeux de Rio, il y aura 175 nations pour 4350 athlètes.

On retrouve la majorité des sports olympiques, mais il y a quelques sports spécifiques aux Jeux paralympiques comme le Boccia ou le Goal-ball.

Cette année, les Jeux paralympiques verront l'introduction de deux nouveaux sports - le canoë et le para triathlon - ce qui porte à 23 le nombre de sports paralympiques.

Les médailles paralympiques disposent d'un dispositif en acier qui émet un son décroissant de l'or au bronze, pour que les malvoyants puissent les reconnaître. Elles porteront également une inscription en braille.

Les Jeux paralympiques reprennent la plupart des symboles olympiques comme la cérémonie d'ouverture et de clôture, la flamme olympique, les mascottes...

Les organisateurs ont annoncé lundi avoir vendu 1,5 million de billets sur un total de 2,5 millions et espèrent bien dépasser les deux millions.

Une rallonge de 70 millions d'euros a été offerte par le Brésil au budget de ces Jeux paralympiques pour compenser les dépenses imprévues de JO de Rio.

Le Comité International Paralympique (CIP) et le Comité International Olympique (CIO) sont deux entités indépendantes, mais assez semblables./GrasGrasCes deux organisations à but non lucratif ont pour rôle de superviser l'organisation des Jeux. Le CIO a été créé en 1894 par Pierre de Coubertin et son siège social se situe à Lausanne, en Suisse. Il est composé de 206 comités nationaux olympiques et son président est Thomas Bach. Le CIP a été créé en 1989 à Düsseldorf, en Allemagne et son siège social est situé à Bonn, en Allemagne. Il est composé de 160 comités nationaux olympiques et son président est Philip Craven.

Nos partenaires