JO 2020: Tokyo réduit les coûts de 312 millions d'euros supplémentaires

07/11/17 à 09:30 - Mise à jour à 09:30

Source: Afp

Tokyo a effectué une coupe supplémentaire de 312 millions d'euros dans le budget des jeux Olympiques de 2020, a annoncé mardi un responsable, les villes hôtes étant appelées à diminuer le coût de ces gigantesques rencontres sportives.

JO 2020: Tokyo réduit les coûts de 312 millions d'euros supplémentaires

© Reuters

Les organisateurs sont parvenus à cette diminution des dépenses en changeant des méthodes de construction et en installant des sièges temporaires meilleur marché sur certains sites au lieu de sièges définitifs.

"Au total nous avons pu réduire le coût des sites de 41,3 milliards de yens (312 millions d'euros), a dit à l'AFP un responsable de la ville de Tokyo.

Cela réduirait le coût total de construction des sites destinés aux Jeux d'été de 2020 à 182,2 milliards de yens (1,4 milliard d'euros), contre 224,1 milliards précédemment (1,7 milliard d'euros), a-t-il précisé.

L'an dernier, la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike avait ordonné de revoir les projets de trois sites, alors que les coûts totaux avaient bondi à plus de 25 milliards de dollars, quatre fois l'évaluation faite lorsque la capitale nippone avait été choisie pour organiser les Jeux de 2020 en septembre 2013.

En juin, le Comité international olympique avait salué la réduction par Tokyo de ses coûts à 13 milliards de dollars, tout en avertissant que d'autres villes pourraient encore être découragées de se porter candidates en raison des dépenses exorbitantes.

"Ces économies pour les contribuables sont parmi nos premières priorités", avait déclaré le président de la commission de coordination de Tokyo 2020, John Coates.

Rome, Hambourg, Boston et Budapest sont sorties de la course pour les Jeux de 2024 devant la difficulté de convaincre les électeurs du bien fondé des dépenses massives à engager pour organiser de telles manifestations sportives.

En septembre, le CIO a accordé les Jeux d'été de 2024 à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles.

Le gouvernement japonais avait approuvé en septembre 2016 les nouveaux plans de construction du stade Olympique après l'abandon du projet de l'architecte irako-britannique Zaha Hadid dont le coût avait été estimé à plus de 2 milliards de dollars (1,75 milliard d'euros). Le nouveau projet de l'architecte japonais Kengo Kuma est chiffré à 1,29 milliard de dollars (1,11 milliard d'euros).

Nos partenaires