"Je ne pense pas que tous les Russes sont dopés"

02/02/16 à 16:44 - Mise à jour à 16:43

Source: Belga

Le monde de l'athlétisme traverse actuellement d'importantes turbulences, avec notamment l'enquête de l'AMA (agence mondiale anti-dopage) au sujet d'un vaste système présumé de dopage en Russie. "Je ne pense pas que tous les Russes sont dopés", a réagi mardi Wilfried Meert, organisateur du Memorial Van Damme, lors d'une conférence de presse.

"Je ne pense pas que tous les Russes sont dopés"

Anna Chicherova, la championne olympique en titre à la hauteur. © BELGA

A propos de la décision de suspension provisoire de la fédération russe de toute compétition, Meert estime que "l'IAAF n'avait pas d'autre choix". "Pour les athlètes, ne pas pouvoir aller aux Jeux Olympiques est la punition la plus lourde qui existe. Avec la suspension de la fédération russe, l'IAAF se rend bien compte qu'elle touche également de nombreux athlètes innocents. Récemment, j'ai eu Anna Chicherova (la championne olympique en titre à la hauteur, ndlr) au téléphone, et elle m'a raconté qu'elle vivait un vrai cauchemar, tout en assurant être innocente. Visiblement, même sa fille est interpellée à l'école à ce sujet", indique Wilfried Meert.

La Russie a été suspendue provisoirement en novembre dernier, pour une durée indéterminée. Les athlètes russes ne peuvent donc pas participer aux compétitions internationales. Sans décision contraire, les Jeux Olympiques de Rio, l'été prochain, sont donc également en jeu pour ces sportifs. L'IAAF a prononcé la suspension en suivant l'avis d'une commission d'enquête indépendante mandatée par l'AMA après la mise au jour d'un probable système de dopage organisé au sein de l'athlétisme russe.

Nos partenaires