"Il n'y a pas eu de miracle" (Jonathan Borlée)

07/08/17 à 06:51 - Mise à jour à 06:51

Source: Belga

Comme son jumeau, Kevin, quelques minutes plus tôt, Jonathan Borlée n'a pas réussi à s'ouvrir la porte de la finale du 400 m des Mondiaux d'athlétisme de Londres, dimanche soir.

"Il n'y a pas eu de miracle" (Jonathan Borlée)

© Belga

Le détenteur du record de Belgique a fini à la 5e place de la 3e demi-finale. Il a bouclé son tour de piste en 45.23, 16e chrono (et 4e Européen) des 24 demi-finalistes. Il aurait fallu courir sous les 44.64 pour figurer en finale.

"Je suis parti à fond en espérant que cela tienne. Je n'avais rien à perdre. J'y suis allé avec le coeur. J'ai tout tenté. Je suis content de ma course mais ce n'était pas suffisant", a-t-il confié après la course.

"Je ne suis pas dans ma meilleure forme. Mais il y a du mieux. Pour la confiance c'est bien. Pour le relais c'est bien. Mais le niveau ici est de nouveau incroyable. Il aurait fallu que je sois dans ma meilleure forme pour espérer passer. Ce n'était pas le cas aujourd'hui. Il n'y a pas eu de miracle."

Evoquant les conditions de course, il a ajouté: "Il y a énormément de vent dans le stade. Il tourbillonne. Je serais étonné que le record du monde tombe en finale. Van Niekerk est toujours mon favori."

Nos partenaires