Golden State en route vers les records

03/12/15 à 09:00 - Mise à jour à 01/12/15 à 15:58

Source: Sportmagazine

Avec seize victoires d'affilée, le Golden State a réussi le meilleur départ de l'histoire de la NBA. Les cinq raisons du succès des Warriors.

Golden State en route vers les records

Stephen Curry est au-dessus de la mêlée en NBA. © AFP

1. Stephen Curry: déjà MVP la saison passée, il a encore progressé. Le distributeur, qui ne mesure que 1m91, a réussi 68,5% de ses tirs sous l'anneau, le territoire des géants. Un seul joueur, Hassan Whiteside (Miami, 2m13) a fait mieux avec 69,6%. Curry emmène le classement actuel des buteurs avec une moyenne de 32 points. Il obtient 43% pour ses trois points. A 27 ans, il est déjà considéré comme le meilleur tireur de l'histoire. Il a inscrit 78 trois points lors des seize premiers matches. Son dauphin, Damian Lillard (Portland) n'en est qu'à 45.

2. Curry symbolise l'équipe, qui s'appuie sur les tirs à trois points. 199 en seize matches, soit 40 de plus qu'Atlanta, deuxième. Les Warriors ont ainsi marqué 114,3 points par match et gagné avec une avance de 15,6 points. La défense, elle, étrangle ses adversaires, les empêchant de recourir à la même arme. Ils ne réussissent que 28,7% de leurs tirs à distance.

3. La cause de cette combinaison attaque-défense ? La fameuse smallball magic des Warriors, qui procèdent souvent avec une petite line-up: Curry, Klay Thompson (2m01), Andre Iguodala (1m98), Harrison Barnes (2m03) et Draymond Green, tous polyvalents, à commencer par Green. Il ne mesure que 2m01 mais joue souvent au centre. Il court comme une biche, son rebond n'a rien à envier à celui des géants (7,8), il tire et passe comme un guard (43% de réussite aux trois points, 6,6 assists).

Le smallbal des Warriors est le fruit d'une évolution de deux décennies. Les équipes se détournent des géants au profit des tireurs à distance. La saison passée, on a marqué 22 trois points par match contre 16 il y a vingt ans. En plus, le Golden State fait des émules.

4. Peu d'équipes recèlent une telle intelligence de jeu et un tel esprit collectif. Une moyenne de 30 assists par match est inédite en NBA. Les poursuivants des Warriors, Atlanta et San Antonio, pourtant très collectifs, n'en délivrent que 25.

5. Enfin, Curry et Cie allient rage de vaincre et sérénité. A cinq reprises, l'équipe a été menée dans le premier quart d'heure mais elle est revenue chaque fois. Contre les LA Clippers, les Warriors ont même refait un retard de 23 points, le plus grand come-back de la saison. En plus, ils veulent démontrer que leur titre ne relevait pas du hasard.

Toutes ces qualités rendent le Golden State invincible pour l'heure. D'aucuns pensent que le record des légendaires Chicago Bulls de Michael Jordan (72 victoires sur 82 en 1995-1996) est en danger. A moins que Curry et Cie ne s'effondrent, ce sera le premier sujet de conversation en NBA dans les mois à venir.

Par Jonas Creteur

En savoir plus sur:

Nos partenaires