Finale de l'Eurocoupe de basket: "Nous aurions rempli une salle de 10.000 personnes"

25/03/15 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Belga

Pour la première fois en basket féminin, un club belge dispute la finale d'une Coupe d'Europe. Castors Braine accueille jeudi en match retour l'équipe française de Villeneuve d'Ascq d'Ann Wauters.

Finale de l'Eurocoupe de basket: "Nous aurions rempli une salle de 10.000 personnes"

© BELGA

Les Brainoises ont dû délocaliser leur rencontre quittant leur salle fétiche André Renauld pour jouer au Spiroudôme de Charleroi, rebaptisé Castorsdôme pour l'occasion. L'engouement est énorme pour un match de basket féminin en Belgique.

"La préparation de cette rencontre a été longue et complexe, c'est logique. C'est une finale, retour qui plus est", a confié Jacques Platieau, le président de Castors Braine. "Nous sommes pratiquement prêts, même s'il y a toujours des détails à régler. Nous avons fait en sorte que ce soit un succès au niveau de l'organisation. Nous espérons que cela le soit au niveau sportif aussi. Quoiqu'il arrive, c'est un sentiment très agréable et enivrant. Nous avons fait quelques estimations par rapport à l'engouement et si nous avions une salle de 10.000 places, elle aurait été remplie sans problème. C'est révélateur. C'est lié à l'évènement bien sûr, mais aussi à la qualité de notre jeu, à la sympathie, je pense, que dégage notre équipe et notre club. C'est un ensemble de choses, de valeurs que nous voulons garder quoiqu'il arrive. Nous avons nos objectifs, notre plan. Nous savons où nous voulons aller, et comment nous voulons y aller. Cette finale sert peut-être d'accélérateur, mais nous voulons rester fidèle à la marche que nous nous sommes fixée."

Le vainqueur de l'Eurocoupe obtient automatique une invitation pour disputer l'Euroligue la saison prochaine, mais le président brainois ne veut pas se projeter. "Nous sommes pour l'heure dans l'euphorie, nous allons examiner cela à tête reposée. Mais ni rester en Eurocoupe, ni aller en Euroligue n'est exclu. Nous prendrons une décision à la mi-avril sans doute."

En savoir plus sur:

Nos partenaires