F1: Grand Prix de Bahreïn: Hamilton en patron, Räikkönen sur le podium

19/04/15 à 21:34 - Mise à jour à 21:34

Source: Belga

F1: Grand Prix de Bahreïn: Hamilton en patron, Räikkönen sur le podium

© Reuters

Le podium a été complété par l'autre pilote Mercedes, Nico Rosberg, qui s'est retrouvé sans freins en fin de course, au moment où Räikkönen revenait très vite sur lui grâce à une stratégie différente pour ses changements de pneus. Parti en pole position et auteur d'un excellent départ, le double champion du monde britannique a encore fait cavalier seul, comme en Chine dimanche dernier. "Ferrari nous en a donné pour notre argent", a dit Hamilton sur le podium, interrogé par Jackie Stewart, le triple champion du monde écossais.

Le héros du jour a été Räikkönen, parti sur une stratégie différente qui a échoué de justesse. C'est son premier podium depuis la Corée fin 2013, dans une Lotus. Et son premier podium pour Ferrari depuis Monza en 2009, deux ans après son titre mondial de 2007, au sein de la Scuderia.

L'autre pilote de la Scuderia, Sebastian Vettel, était parti en première ligne, à côté d'Hamilton, mais il a été moins rapide que prévu, a fait deux passages hors-piste qui lui ont coûté cher, notamment le deuxième qui l'a obligé ensuite à changer le museau de sa monoplace. Vettel a surtout été victime d'une stratégie différente du Finlandais, mais la même que les pilotes Mercedes.

Le quadruple champion du monde allemand termine 5e, sur les talons d'un autre Finlandais, Valtteri Bottas (Williams), qu'il n'a jamais réussi à dépasser en fin de course. Les autres places d'honneur ont donné lieu à une jolie bagarre dans le peloton, très loin des Mercedes et des Ferrari.

La Red Bull de Daniel Ricciardo a réussi à finir 6e, devant la Lotus de Romain Grosjean, mais c'était d'extrême justesse: son moteur Renault a explosé dans la dernière ligne droite du 57e et dernier tour, sous le drapeau à damier. Hamilton n'avait jamais gagné à Bahreïn, c'est fait. Et grâce à cette 36e victoire en F1, alliée aux résultats de ses rivaux, il s'échappe en tête du classement du championnat du monde, avec 27 points d'avance sur Rosberg, qui se consolera en reprenant la 2e place, juste devant Vettel.

Du côté des constructeurs, Mercedes fait le break, après la victoire surprise de Vettel en Malaisie: 3-1 face à Ferrari, qui va de mieux en mieux...

En savoir plus sur:

Nos partenaires