Evi Van Acker met un terme à sa carrière

14/09/17 à 10:47 - Mise à jour à 14:11

Source: Belga

La navigatrice Evi Van Acker, 31 ans, a annoncé jeudi à Wetteren lors d'une conférence de presse qu'elle mettait un terme à sa carrière. Elle ne participera donc pas aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, au Japon.

Evi Van Acker met un terme à sa carrière

Evi Van Acker © Belga

Van Acker, numéro un mondiale de laser-radial, a participé trois fois aux Jeux olympiques. Huitième en 2008 à Pékin, elle a décroché le bronze en 2012 à Londres. Malade à Rio l'année dernière, elle n'a terminé que quatrième.

Ce podium manqué a pesé lourd pour Van Acker, qui avait déjà hésité à poursuivre sa carrière. Elle a finalement repris la compétition et le mois dernier, la Gantoise a terminé deuxième au Mondial d'Ijsselmeer, aux Pays-Bas. Une déception, vu l'annulation de la dernière régate pour manque de vent, qui l'a empêchée de lutter jusqu'au bout pour l'or.

"Une décision mûrement réfléchie"

"J'ai le sentiment de ne pas pouvoir continuer pendant trois ans. J'ai longuement réfléchi et je suis contente de ma décision. La pratique du sport de haut niveau est quelque chose de personnel", a ajouté la numéro un mondiale de laser-radial.

La relève sera assurée par les talentueuses Emma Plasschaert et Maité Carlier. "Je suis fière des jeunes Belges présentes sur le circuit. J'ai toujours essayé d'être un exemple et de représenter mon pays du mieux possible. J'ai désormais opté pour une autre vie mais la voile restera toujours ma passion", a ajouté la triple championne d'Europe.

"Je n'ai pas encore réfléchi à ce qui allait suivre", a ajouté la Gantoise. "Il est temps d'écrire un nouveau chapitre de ma vie et j'ai assez de capacités pour faire de belles choses à un autre niveau que celui du sport."

Van Acker est bio-ingénieur en sciences des aliments et possède un baccalauréat en chimie.

"Un emblème pour la voile et le sport de haut niveau"

Présent à Wetteren lors de la conférence de presse d'Evi Van Acker, le ministre flamand des Sports Philippe Muyters (N-VA) a salué "un emblème pour la voile et le sport de haut niveau en Flandre".

"On ne peut avoir que du respect à son égard. Lorsque l'on voit son palmarès, il s'agissait bien de sport au plus haut niveau chez Evi. Mais sa personnalité et sa persévérance sont aussi remarquables. La manière dont elle a combiné cela avec ses études d'ingénieur biologiste, c'est aussi une réussite exceptionnelle. Elle a été un emblème pour la voile et le sport de haut niveau en Flandre", a affirmé M. Muyters.

"Elle ne rêvait plus du Japon"

"Je la comprends complètement. Elle ne rêve plus du Japon et dans ce cas, elle ne peut pas continuer comme athlète de haut niveau", a précisé Wil van Bladel, l'entraîneur néerlandais de la navigatrice gantoise.

"Son niveau de motivation pour être athlète de haut niveau est actuellement trop bas. Elle a tout donné entre les Jeux de Pékin en 2008 et ceux de Rio en 2016. Cela lui a coûté beaucoup d'énergie", a poursuivi Van Bladel.

L'année dernière, Van Acker a terminé quatrième à Rio. "Après cela, elle aurait bien voulu devenir championne du monde pour finir sur une note positive. La deuxième place, c'était beau aussi et elle peut arrêter en étant première au classement mondial. Elle ne rêve plus du Japon. Nous avons beaucoup parlé de sa décision. Mais à un moment donné, elle a déclaré avec toute sa conviction qu'elle arrêtait. Si elle n'est plus à 100%, c'est une décision très judicieuse et je l'appuie totalement."

La biographie d'Evi Van Acker

Evi Van Acker, née le 23 septembre 1985 à Gand, a commencé la voile très tôt. En 1998, elle devient championne d'Europe en classe 'Optmist' chez les jeunes. A partir de 2000, elle s'illustre en classe 'Europe', alors discipline olympique chez les dames. En 2003, elle prend la 17e place des Mondiaux dans cette discipline.

Evi Van Acker

Evi Van Acker © BELGAIMAGE

Van Acker a ensuite opté pour la classe 'Laser Radial', discipline devenue olympique à partir des Jeux de Pékin en 2008. C'est précisément en 'Laser Radial' que la Gantoise a récolté ses plus beaux succès. En effet, elle compte trois titres de championne d'Europe (2006, 2007 en 2011) et de nombreuses victoires en Coupe du monde.

Actuellement N.1 mondiale en Laser Radial, Van Acker a participé trois fois aux Jeux olympiques. Huitième en 2008 à Pékin, elle a décroché le bronze en 2012 à Londres. Malade à Rio l'année dernière, elle n'a terminé que quatrième.

En août dernier, la Gantoise de 31 ans a dû se contenter de la deuxième place aux Mondiaux après l'annulation de la dernière course alors qu'elle était encore en lice pour la médaille d'or. Auparavant, elle fut vice-championne du monde en 2011 et en bronze en 2014 et 2015.

Van Acker est bio-ingénieur en sciences des aliments et possède un baccalauréat en chimie. En 2012, elle a remporté le Trophée national du Mérite sportif, récompensant le meilleur sportif belge de l'année.

Palmarès

Evi van Acker

Evi van Acker © AFP

- Bronze aux Jeux Olympiques 2012

- 8e aux Jeux Olympiques 2008

- 4e aux Jeux Olympiques 2016

- Or à l'Euro 2011, 2007, 2006

- Argent à l'Euro 2011

- Bronze à l'Euro 2008

- Argent au Championnat du Monde 2011 et 2017

- Bronze aux Championnats du monde 2015, 2014

- Or: manche Coupe du monde à Santander 2017, manche de Coupe du monde de Hyères 2016, 2015, 2014; manche de Coupe du monde de Miami 2016 et 2007; régates internationales de Fort Lauderdale 2016, Coupe du Brésil de voile 2016 et 2014, Semaine internationale de Rio de Janeiro 2015, Semaine Olympique Eurosaf du Trentin 2015, Trophée Eurosaf Princesse Sofia 2015, Semaine Olympique d'Andalousie 2015 et 2014, Finale de la Coupe du monde ISAF d'Abu Dhabi 2014, manche Coupe du monde Breitling Regatta 2007, manche Coupe du monde Semaine Olympique Française 2007, manche Coupe du monde Trophée Princesse Sofia 2007 et 2006, Expert Garda 2007, manche Coupe du monde Holland Regatta 2006

- Argent: à l'Eurosaf de Palma 2016, Test Event Rio 2015, manche Coupe du monde Weymouth & Portland 2015, manche Coupe du monde Miami 2015, Eurosaf Delta Lloyd Regatta 2014, manche Coupe du monde Semaine Olympique Française 2012, manche Coupe du monde Trophée Princesse Sofia 2012 et 2011, manche Coupe du monde Sail for Gold Regatta 2011, manche Coupe du monde Delta Lloyd Regatta 2011 & 2010, manche Coupe du monde Semaine de Kiel 2009, Expert Garda 2006

- Bronze: Eurosaf Delta Lloyd Regatta 2015, Test Event Rio 2014, manche Coupe du monde Miami 2012 et 2011, Semaine olympique de Gran Canaria 2009, manche Coupe du monde Semaine Olympique Française 2009 & 2008, North Sea Regatta 2008

En savoir plus sur:

Nos partenaires