Des Belges en quête de médailles à l'Euro de natation en petit bassin

30/11/15 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Belga

Onze nageurs défendront les couleurs de la Belgique de mercredi à dimanche, à Netanya (Israël) où se dérouleront les championnats d'Europe de natation en petit bassin (25 m).

Des Belges en quête de médailles à l'Euro de natation en petit bassin

Fanny Lecluyse © BELGA

Cet Euro constitue, avec celui en grand bassin de Londres, en mai 2016, l'avant-dernier rendez-vous international sur la route des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

La Belgique a une belle relation avec le bassin de 25 mètres: le relais 4x50 m libre s'est paré de bronze lors des trois derniers Euros, en 2011 à Szczecin (Hongrie), en 2012 à Chartres (France) et en 2013 à Herning (Danemark).

Il y a deux ans, François Heersbrandt, Yoris Grandjean, Pieter Timmers et Jasper Aerents avaient même battu un record... du monde en 1:25.52. Record de courte durée, la Russie s'en emparant ensuite en finale (1:23.36).

Les fers de lance de la Belgique seront Fanny Lecluyse, François Heersbrandt, Pieter Timmers et Louis Croenen. Lecluyse, médaillée de bronze en 2011 sur 200 m brasse, a démontré lors des récents championnats de Belgique, où elle a mis à jour ses records nationaux du 50 m (30.01), 100 m (1:04.69) et 200 m brasse (2:19.19), qu'elle est déjà en grande forme. Elle dispose d'ailleurs des meilleurs chronos européens de ce début de saison sur ces trois distances.

François Heersbrandt s'est également illustré en ce début de saison en s'emparant du record national du 50 m dos (24.14). Outre le 50 m dos, Heersbrandt, médaillé de bronze sur 100 m papillon en 2011, s'alignera aussi sur 50 m et 100 m libre et 50 m papillon. Sur cette dernière distance, il avait atteint la finale des Mondiaux à Doha, l'an passé.

Comme Lecluyse et Heersbrandt, Pieter Timmers a déjà remporté une médaille dans un Euro en petit bassin, l'argent du 200 m libre à Chartres en 2012. Sixième des Mondiaux de Doha (petit bassin) en décembre 2014 et septième des Mondiaux de Kazan (grand bassin) en août, l'Anversois compte bien poursuivre sur sa lancée et s'offrir une troisième finale de prestige en un an.

Premier Belge à atteindre une finale mondiale en grand bassin depuis Frederik Deburghgraeve à Kazan en août dernier, Louis Croenen aura également une belle carte à jouer sur 200 m papillon. Il fait partie des meilleurs spécialistes européens de cette discipline, mais reconnaît être plus à l'aise en grand bassin, où il avait terminé quatrième de l'Euro 2014, à Berlin.

La sélection belge est complétée par Jasper Aerents, Jonas Coreelman, Gilles De Wilde, Stijn Depypere, Lander Hendrickx, Glenn Surgeloose et Emmanuel Vanluchene. Blessée au poignet, Kimberly Buys a dû déclarer forfait.

Nos partenaires