Centre sportif de haut niveau : Borlée et Mampaka saluent le choix de Louvain-La-Neuve

06/03/12 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Sportmagazine

L'échevin des Sports de la Ville de Bruxelles, Bertin Mampaka (cdH) et l'entraîneur Jacques Borlée se sont réjouis du choix du site de Louvain-la-Neuve pour l'implantation du hall de sport de haut niveau, qui a fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois.

Centre sportif de haut niveau : Borlée et Mampaka saluent le choix de Louvain-La-Neuve

© BELGA

"Ce n'est pas par amitié que je soutenais ce projet (ndlr: envers le ministre wallon des Sports, le cdH André Antoine), mais bien par objectivité, c'était une question de bon sens", a commenté Bertin Mampaka ce mardi, soulignant que c'était une nécessité que ce centre sportif voit le jour près de Bruxelles, centre névralgique du pays.

M. Mampaka a ajouté qu'après le tennis, l'athlétisme était une des disciplines qui fait briller la Belgique à travers le monde. A ses yeux, il était grand temps d'ouvrir aux grands athlètes du pays de nouveaux horizons. De plus, la Ligue Belge Francophone d'Athlétisme (LBFA) regroupe un peu plus de 10.000 affiliés dont près de 1.500 sur la Région de Bruxelles-capitale qui héberge à elle seule huit clubs.

Pour l'échevin, Louvain-la-Neuve est enfin un choix judicieux par rapport au positionnement de la Belgique dans cette discipline. "Je souhaite développer des synergies entre Louvain-la-Neuve et Bruxelles afin de leur permettre d'exploiter le maximum de leur potentiel", a-t-il encore dit.

"LLN ? un excellent choix stratégique"

"La position centrale de Louvain-la-Neuve en fait un excellent choix", a déclaré pour sa part Jacques Borlée, l'entraîneur et père d'Olivia, Kevin et Jonathan. "Il faut rassembler les compétences, car seule une dizaine de personnes sont vraiment spécialisées dans le domaine de l'athlétisme en Belgique. En unissant les talents, l'athlétisme belge ne pourra que s'améliorer", a-t-il ajouté.

Le coach de 4x400 mètres a ensuite balayé les reproches qui pourraient être formulés quant à la taille des infrastructures, nettement revue à la baisse: "Il faut être réaliste. Tout le monde est frappé par la crise, il est dès lors évident que le sport n'allait pas être au centre des préoccupations. C'est logique".

Concernant le montant alloué au projet par les ministres wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jacques Borlée répond là aussi aux critiques éventuelles: "Si le chiffre de 25 millions est exact, je peux vous garantir qu'on fait bien plus qu'une piste d'athlétisme indoor avec autant d'argent. D'autres disciplines bénéficieront de ce centre", a-t-il conclu.

La nécessité budgétaire aura finalement réduit la décision à "l'essentiel", selon le ministre des Sports André Antoine, à savoir un hall indoor de sport de haut niveau (principalement pour l'athlétisme) attribué à Louvain-la-Neuve pour quelque 25 millions d'euros, à charge pour les trois universités (ULB, UCL et ULg) de coordonner leurs activités.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Nos partenaires