Au Japon, le sumo est enseigné dès le plus jeune âge (en images)

07/08/18 à 14:31 - Mise à jour à 15:18

Dès l'école primaire, le sumo ("se frapper mutuellement") est enseigné aux jeunes garçons car il n'y a pas d'âge au Japon pour devenir sumotori et s'adonner à ce sport de lutte. Les jeunes ont même l'occasion de se défier lors d'une compétition qui leur est destinée : le Wanpaku Sumo. Un tournoi qui est aussi une leçon de vie mêlant les joies de la victoire mais aussi l'apprentissage de la défaite et par-dessus tout le respect de l'adversaire, primordial dans ce sport noble et ancestral.

En savoir plus sur:

Nos partenaires