Ashton Eaton: le plus grand et le plus mésestimé

12/01/17 à 10:28 - Mise à jour à 14:19

Source: Sportmagazine

Il est invaincu depuis cinq ans, il est double champion olympique, quintuple champion du monde et il est seul à avoir franchi le cap des 9.000 points. Ashton Eaton (28 ans) est le plus grand athlète de tous les temps, bien plus qu'Usain Bolt, mais il reste méconnu. Comme sa femme Brianne Theisen, il vient d'annoncer sa retraite.

Ashton Eaton: le plus grand et le plus mésestimé

Ashton Eaton a tiré sa révérence. © AFP

13 août 2016. Il est plus de 23 heures quand Nafi Thiam et les autres heptathloniennes se préparent pour le dernier concours, le 800 mètres. Après avoir dribblé les stewards et les barrières, votre serviteur a pris place dans l'athletes stand, où la délégation belge va encourager Thiam, en route vers le titre olympique. Ashton Eaton est également là, à se ronger les ongles car sa femme, Brianne Theisen, peut encore briguer la médaille d'or. Eaton porte une casquette "Canada" le pays de sa femme. Ça a d'ailleurs provoqué un fameux émoi aux USA. Eaton a même été qualifié de traître à la patrie, ce dont il s'est défendu sur Twitter. "Il est apparemment difficile de gagner le respect. Pourquoi devrais-je avoir honte de soutenir le pays qui a produit l'athlète qu'est ma femme?"

Ce soir-là, il porte donc la casquette rouge. Ce qui n'aide pas Brianne à gagner le concours. Elle est cinquième du 800 mètres mais derrière Jessica Ennis-Hill, médaille d'argent, et avec trop peu d'avance sur Nafi, qui gagne l'or. La Canadienne doit se contenter du bronze. Eaton quitte les tribunes. Dans l'espoir de lui arracher une déclaration sur Thiam, nous le suivons, en slalomant netre les nombreux spectateurs qui quittent l'arène. "Mister Eaton, nous sommes de Belgique. Que pensez-vous de la prestation de Thiam?"

A notre grande surprise, il prend deux minutes pour exprimer son admiration mais ce qui nous étonne le plus, c'est que des centaines de personnes passent sans lui accorder un regard. Si Usain Bolt avait été à sa place, nous n'aurions sans doute pas pu poser de question. Le Jamaïcain n'aurait déjà pas été seul. C'est la dure réalité des épreuves multiples, difficiles à suivre pour le grand public. De plus, ces athlètes polyvalents sont absents des grands meetings, ce qui les empêche de créer une marque, comme Bolt.

Le mérite sportif d'Eaton n'en est pas moins immense. Bolt est le plus rapide de tous les temps mais Eaton est le plus polyvalent. En 1912 déjà, le roi Gustav V de Suède avait félicité le champion olympique américain du décathlon, Jim Thorpe, le qualifiant de "plus grand athlète du monde". Plus de cent ans plus tard, on peut dire la même chose d'Eaton. Il n'est plus actif mais il reste le plus grand de tous les temps, même s'il ne le dira jamais, contrairement à Bolt: "Pour ça, j'aurais dû réaliser dix concours parfaits, ce que je n'ai jamais réussi à faire." Sans que cela le dérange vraiment. "C'est la quête de ses limites qui rend le sport de haut niveau si beau, pas la perfection." Une déclaration intelligente, de la bouche d'un athlète dont nous nous souviendrons toujours comme de l'homme à la casquette canadienne, qui encourageait sa femme. Ils ont tous les deux pris congé de l'athlétisme. A 28 ans. Ça aussi, il faut le faire.

Par Jonas Creteur

Nos partenaires