Le monde du sport rend un hommage vibrant aux victimes des attentats de Paris

16/11/15 à 15:49 - Mise à jour à 16:03

Source: Sportmagazine

Ce week-end, les sportifs du monde entier ont eu une pensée émue pour les victimes des attentats de Paris. Voici une sélection des hommages ayant retenu notre attention.

Le monde du sport rend un hommage vibrant aux victimes des attentats de Paris

© AFP

La rivalité entre le PSG et l'OM n'a pas empêché les Ultras du club phocéen de déployer une banderole au message explicite : "Nous sommes Paris".

Raphaël Varane était présent ce vendredi soir sur la pelouse du Stade de France. Comme l'ensemble de ses coéquipiers, il a évidemment été choqué par les attentats perpétrés pendant le match entre la France et l'Allemagne.

Grâce à ses 9 victoires à Roland-Garros, Rafael Nadal a depuis longtemps une relation particulière avec la ville lumière.

Usain Bolt a lui aussi tenu à rendre hommage aux victimes.

L'Espagnol Cesc Fabregas s'est recueilli quelques instants devant l'ambassade de France à Madrid. Il a déposé un ballon au milieu des gerbes de fleurs qui se trouvaient déjà devant l'établissement. Il y aurait au minimum un Espagnol parmi les 129 victimes.

Ce week-end, Brescia recevait Trapani dans le cadre de la 13e journée de Serie B. Après avoir marqué le second but de l'équipe locale, Leonardo Morosini a pris un drapeau français dans ses bras et l'a embrassé. D'une manière plus générale, c'est toute la Serie B italienne qui a rendu hommage à la France. Avant chaque rencontre, la Marseillaise a été entonnée par les joueurs et le public.

Et les plus jeunes se sont montrés également solidaires. Ceux-ci font partie de l'école de football d'Empoli.

Une minute de silence a été observée avant la rencontre entre l'Argentine et le Brésil. Ce match se disputait dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2018. Trois joueurs du PSG étaient présents sur la pelouse : Di Maria, Lavezzi et David Luiz.

Peu avant le début du GP brésilien, les pilotes de Formule 1 ont montré leur solidarité à l'égard de la France. Et en particulier Romain Grosjean, l'unique Français sur la grille de départ.

Du côté des Etats-Unis et du Canada, les hommages ont été nombreux sur les parquets de NBA ou sur les patinoires de NHL. Le Français Kevin Séraphin des Knicks de New-York a même changé sa coupe de cheveux pour l'occasion.

Enfin, Marc Wilmots, le coach national des Diables rouges, a insisté sur le fait que le football n'est finalement pas très important comparé aux nombreuses victimes de ce tragique attentat survenu ce vendredi 13 novembre à Paris.

En savoir plus sur:

Nos partenaires